L’augmentation du prix de la farine et la révision de celui du pain, le manque d’organisation et le cas des distributeurs – Les boulangers assomment Aminata Diatta

Amadou Guèye, président de la fédération nationale des boulangers du Sénégal a décrété un mot d’ordre de 72 heures sans pain. ‘’ L’Etat veut  changer nos plans sans apporter de réponse aux différents points de notre revendication. Ce que nous n’acceptons pas. Donc en attendant de trouver un accord, nous allons suivre notre plan d’action’’, a t-il déclaré ce mdrcredi à nos confères de la radio RFM.

Hier, les boulangers et le ministre du commerce Aminata Assome Diatta, n’avaient pas réussi à trouver un accord smalgré plus de 2 heures d’échange. ‘’Les boulangers ont fait part des difficultés auxquelles ils sont confrontés dans le cadre de leur travail. En plus de l’augmentation du prix de la farine, ils ont évoqué les difficultés liées au manque d’organisation noté dans le secteur, la structuration du prix de revient du pain, les bénéfices très élevés que réalisent certains distributeurs, entre autres. Le ministre Aminata Assome Diatta a pris acte des différentes revendications. Cependant, il est important que les boulangers comprennent qu’on doit procéder à la révision du prix du pain parce qu’il est homologué’’, a expliqué le directeur du commerce, Ousmane Mbaye à la sortie de la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here