Né le 20 mars 1921, Amadou Makhtar M’Bow fête, ce mercredi, ses 98 ans. Une personnalité d’envergure, qui a été plusieurs fois ministre. En 1970, il est d’abord nommé sous-directeur général de l’UNESCO pour l’éducation. Puis, élu en 1974 et réélu en 1980, il est directeur général de l’UNESCO de 1974 à 1987. Sous sa direction, la commission dirigée par Seán MacBride délivre un rapport intitulé Many Voices, One World qui présente des recommandations pour établir un nouvel ordre mondial de l’information et de communication plus équitable.

En 2008, âgé de 87 ans, il a accepté de présider les Assises nationales du Sénégal lancées par le Front ’’Siggil Senegaal’’ qui ont réuni pendant près d’un (1) an les principaux partis d’opposition au pouvoir du président Abdoulaye Wade et des dizaines d’organisations diverses. Expérimenté et conscient de ses responsabilités, il avait auparavant rencontré le chef de l’État, Abdoulaye Wade à l’époque, les représentants de la société civile, ainsi que les dignitaires religieux. Le 24 mai 2009, il a officiellement prononcé la clôture des Assises.

Sur instruction du président Macky Sall, il avait dirigé les travaux de la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here