L’incendie du marché Ocass : La part responsabilité de la mairie de Touba.
L’incendie qui a ravagé une partie du marché Ocass a occasionné de grosses pertes matérielles. Pastef Touba s’associe à la peine des commerçants et leur manifeste notre solidarité et soutien morale.
Le constat est que les sapeurs pompiers qui étaient sur les lieux avaient du mal à arriver à bout de l’incendie..
Selon les déclarations du maire Abdou Lahad ka le marché dispose de 14 bouches d’incendie.
Le premier problème est que ces bouches d’incendie ne sont pas alimentées en eau à suffisance.
Le deuxième problème est que les sapeurs pompiers avaient du mal à trouver l’emplacement des bouches d’incendie. Ces dernières devraient être bien balisées pour être visibles.
Le troisième problème est l’installation anarchique de cantines qui a fait que les camions citernes des sapeurs pompiers ne pouvaient pas accéder facilement aux lieux de l’incendie.
Nous condamnons avec la dernière énergie ces manquements imputables à la mairie.
Le maire nous parle d’une faible pression au niveau des bouches d’incendie. Ceci relève d’une négligence notoire.
Est ce que ces bouches d’incendie sont alimentées à partir d’un réseau central ?
Si oui, qu’est ce qui explique cette faible pression.
En attendant que le maire nous apporte des éclaircissements, nous prions pour que tel drame ne se produise plus dans ce marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here