Diourbel a accueilli la grande marche du G6 ce Mercredi 25 Avril 2018 . Le Saems ,le Cusems,l’Uden et le Sels ont réussi le pari de la mobilisation dans la capitale du Baol .A l’origine de cette énième procession , l’exigence du respect  des accords   signés par l’Etat  autour de l’alignement de l’indemnité de logement entre autres préoccupations « légitimes » des enseignants .

A partir du Lu Lycée d’enseignement général ,en passant par le Cem Grand Diourbel pour boucler la marche devant la préfecture, les enseignant  vêtus en majorité  de T-  Shirt,  arborant des brassard de même,  couleur n’ont pas raté le régime en place  à travers des slogans du genre inscrits sur les pancartes  : « halte au vol organisé du rappel » ; «le  respect des accords signés »

«face à nos revendications légitimes qui s’articulent autour de l’alignement de l’indemnité de logement, la gestion de la carrière des enseignants, le paiement des rappels, les actes d’intégration d’avancement, d’alignement, de reversement et de radiation les prêts DMC, la formation diplomante, la réponse du gouvernement est articulée autour de la menace, de la répression, de la diabolisation, de la désinformation. Mais qu’il sache qu’on nous tue mais on ne nous déshonore pas !».,peste Abdoulaye Ndoye du Cusems .

Poursuivant dans la meme lancée , Abdou Faty, secrétaire général national du Sels/A, a souligné que «les menaces ne passeront pas. Ensemble, nous résisterons. Nous donnerons du courage à ceux qui ont peur».

Lui emboita le pas ,Sawrou Séne déclare que, les «enseignants iront jusqu’au bout». «Nous allons mener le combat et nous n’allons pas sacrifier l’avenir de nos enfants ».

Cette marche nationale est le 7ème plan d’action retenu dans le cadre du G6

Par xibar24.com