Touba ne veut pas entrer  dans les détails pour savoir qui a tord ou a raison sur la polémique autour de la déclaration de l’ancien premier ministre , par ailleurs  Président du parti « Rewmi  » qualifiée de « blasphématoire » par une partie de l’opinion, alors qu’il donnait son point de vue sur la crise entre la Palestine et l’Israël .

Serigne Bassirou Abdou Khadr Mbacke, le porte- parole du Khalif général des mourides ,se prononçant sur l’affaire , appelle à  » la cohésion, l’union des cœurs et la retenue  »