La recrudescence des meurtres ressuscite le débat sur le rétablissement de la peine de Mort. L’affaire Binta Camara, fait réagir beaucoup de Sénégalais sur la restauration de cette condamnation. Si certains y sont favorables, d’autres sont toujours réticents.

Pour Seydi Gassama, la peine de mort ne règle pas la question de la criminalité et ne sert qu’à la vengeance.  A contrario, « il faut faire en sorte que les meurtriers soient sévèrement punis. Je pense que pour tous les cas de viol suivi de meurtre par exemple, on peut revoir les peines… », propose-t-il.

Un raisonnement balayé d’un revers de la main par le grand Serigne de Dakar,  Abdoulaye Makhtar Diop, qui pense que la meilleure manière de réprimer ces crimes de haut niveau, c’est le rétablissement de la peine de mort au Sénégal.  « Il faut sanctionner les auteurs sévèrement pour dissuader les autres. Certains disent que la peine de mort n’est pas dissuasive, c’est faux. Les États-Unis, ne sont pas  des pays musulmans et ils appliquent la peine de mort. Et d’autres États américains le font aussi. C’est comme si on disait que la prison n’est pas dissuasive pour le vol », juge-t-il

Senego demande l’avis des internautes face à ces deux thèses.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here