L’ancien premier ministre, Abdoul Mbaye souhaiterait que le pays tout entier s’embrase et sombre, rien que pour faire payer au chef de l’Etat l’outrecuidance de l’avoir relevé, estime la présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Aminata Touré

Mégalomanie…

D’après Aminata Touré, si ce n’est pas de la mégalomanie, ça y ressemble. Quand on aime le Sénégal, même en étant dans l’opposition, on ne devrait pas lui souhaiter tous ces malheurs que Abdoul Mbaye annonce.

Objectifs…

« Abdoul Mbaye ne peut avoir de positions objectives, car ses capacités intellectuelles, par ailleurs indéniables, sont altérées par une rancoeur tenace. Il ne pardonne pas au Président Macky Sall de l’avoir remplacé. Je crois qu’il ne le lui pardonnera jamais », déclare la présidente du Cese.

Électeurs…

Pour Aminata Touré, les électeurs ont clairement montré ce qu’ils pensaient de l’attitude de Abdoul Mbaye, car lors des élections législatives de 2017, il a eu 3 voix dans son propre bureau de vote. Au niveau national, il a obtenu 14,231 voix sur 3.310.435 électeurs qui sont allés aux urnes, soit 0,4% des suffrages.