Abou Diallo , l’un des co-accusés de Imam Ndao  , a confirmé sa participation au combat auprès du secte Boko Haram.  « . J’ai fait le Djihad auprès d’eux où j’ai rencontré le chef Abubacar  Shakeau    Et j’y ai participé activement pour défendre ma cause qui était noble », révélait –t-il dans l’enquête préliminaire avant de se rétracte devant la barre lors de son face à face avec le représentant du ministère public Aly Ciré Ndiaye  .

Sur ce, l’accusé avait indiqué toujours au niveau de l’enquête préliminaire, qu’il avait subit des entraînements militaires pour apprendre le maniement des armes dont le Kalachnikov et avec un autre armement qui est le Bika. Et, la première attaque était dans une localité où les membres de Boko-Haram avait saisi une importante quantité de carburant suffisante pour les besoins nécessaires à la troupe.