Maou Ramati ne tardera pas à réaliser deux (2)  des cinq (5)  forages courant l’année 2018. « Les terrains devant accueillir les travaux ont été attribués par deux bonnes volontés , si en plein centre de Touba,  là où c’est indispensable » , a informé Cheikh Aliou Mbacke , la personne morale de Maou Rahmati qui ajoute : «  si toutes les promesses sont tenues , la réalisation des trois (3) autres ne va pas tarder »

Dans sa ligne de mire ,  la rationalisation et  la réglementation du réseau de Touba  « qui n’a  plus de limite » , si on en croit  le responsable de la structure en charge de la gestion du réseau hydraulique de la ville sainte .  Maou Rahmati  souhaite appliquer les conclusions adoptées en unanimité  lors du symposium de l’eau déroulé en  Décembre dernier  via «  un procédé  limpide, prédéterminé et qui  sera rendu publique »