La première information sera de vous préciser les liens de sang qui rattachent M. Adama Gaye à Darou Salaam : sa mère est fille de Mama Cheikh Anta Mbacké. Ce premier élément le désigne comme cible prioritaire de l’anti-Mouride qu’est le pouvoir actuel ( malgré la récente danse du ventre exécutée à Touba ). Personne n’est dupe.

Deuxième motif de l’inimitié à l’endroit de M. Gaye, sa proximité avec là journaliste de la BBC qui a levé le gros ( très gros ) lièvre qui fait encore couler beaucoup d’encre et qui empêche le pouvoir de dormir.

Les prédateurs débusqués font tout pour réduire Adama Gaye au silence. Tous les moyens sont bons pour le neutraliser. Ils ont traficoté ses posts et y ont ajouté des éléments qu’ils veulent compromettants, mais tout le monde à compris. Çà ne passera pas.

Sa détention est un kidnapping, avec la complicité d’une justice aux ordres. Mais çà ne passera pas. Quant à nous, famille de Darou Salaam, nous mobiliserons tous les moyens à notre portée pour libérer un des nôtres et nous avertissons solennellement ceux qui le détiennent prisonnier.

Adama ne se taira pas. Il a des éléments de première main, et quelles que soient les tentatives d’intimidation, rien ne pourra le dévier de sa mission salutaire. Sachez que Darou Salaam est avec lui, ainsi que tous les Sénégalais soucieux de l’avenir de notre pays.

Quand vous vous rendrez compte qu’on arrête pas les vagues de la mer avec ses bras, il sera certainement trop tard pour vous. Nous ne laisserons personne piller nos ressources. Nous ne permettrons à personne de livrer notre économie aux puissances étrangères. Tenez-vous le pour dit.

Voilà un premier jet. Çà peut être sous forme de feuilletons, avec possibilité de mises à jour, en fonction de l’évolution des événements.

Par Serigne Modou Mamoune Mbacké