Sokhna Ndèye Diop de Darou Salam, responsable de l’Alliance Pour la République (APR), près d’un mois après la victoire à la présidentielle revient aux affaires, interpellant l’Etat sur ses devoirs. 

A en croire la dame qui a tenu à remercier ses partisans, l’heure est maintenant de regarder dans le rétroviseur pour satisfaire les besoins des populations, mais surtout de ses militants.

« On n’a ménagé aucun effort pour aller vers des résultats satisfaisants. On a eu 69.000 voix, donc je considère cela comme une victoire. BBY a gagné certains endroits sans ce nombre de voix. Maintenant, sur les financements, le DER nous laisse encore sur notre faim car on n’a pas encore reçu le moindre centime. Si cela est effectif, je pense qu’il ne sera pas utile de faire campagne encore car les concernées vont mettre les bouchées doubles. J’interpelle l’Etat à respecter ses engagements », tenait-elle à rappeler.