Le tableau est très noir pour Macky Sall à Touba si on prend au mot de Serigne Thioro Mbacké, coordinateur de Pastef à Touba  avec des griefs qui en disent long sur leur dédain au candidat de BBY.

A en croire le jeune militant, Macky Sall ne peut plus faire un pas de plus à Touba car il a été désavoué. « Même s’il était en concurrence avec une paire de chaussures, il ne serait pas sûr qu’il va gagner car nous ferons tout pour l’en empêcher. On ne le reconnait pas comme président de la République car il avait déjà les résultats en poche, ce qui est du vol caractérisé », argumente le militant de Ousmane Sonko qui ne tarit pas d’éloges pour ce dernier.

Ousmane Sonko n’est pas homme à négocier

« Ousmane Sonko président, n’est pas un simple slogan. Cela s’est vérifié dans tout le territoire national. Il incarne l’avenir de ce pays et ceux qui pensaient qu’il était un candidat de réseaux sociaux ont eu tout faux », encense Serigne Thioro Mbacké.

Il enfonce le clou avec d’éventuelles tractations du régime. « On n’a pas félicité Macky Sall car il n’est pas considéré comme un président. Et inutile de tenter de négocier avec Ousmane Sonko car il n’est pas homme à négocier. Et s’ils se hasardent à le traduire en justice, ils en pâtiront », ajoute-t-il.