Trois groupements de plus de 150 femmes se sont déjà acquittés des modalités devant les permettre de devenir sociétaires permanents de « Gallou Marieme Faye Sall ».

Une initiative qui permettra à ces femmes de s’autofinancer dans leurs activités génératrices de revenus.

«  Elle est sans apport et aussi à la portée de toutes », dira Médoune Diouf le représentant de Sokhna Mame Khary Mbacke, lors de l’installation de deux nouveaux groupements du quartier Yonou Darou deTouba après celui de Ngiranéne .