La liste de leurs doléances est loin d’être exhaustive .Lors de la célébration du foyer socio-éducatif du collège moyen secondaire Cheikh Abdou Lahat Mbacke de Belel, les professeurs dudit établissement  ont monté au créneau.
« Notre établissement scolaire, pourtant crée depuis 2005 souffre toujours un manque de salles techniques, de blocs administratifs et de matériels de reproduction », note M. Ka qui parlait au nom du corps professoral.
Cette situation n’est pas exempt de conséquences, selon le porte-parole des professeurs.
« Nous sommes obligés de partager les même toilettes avec les élèves. Des enseignants se bousculent avec les apprenants dans les salles de cours érigées en salles de professeurs. Le principal n’a pas de bureau, il se rabatte lui aussi dans les salles de classes », ajoute-t-il .