La retouche de plusieurs bureaux de vote à Touba n’est pas sans conséquences selon l’union des jeunesses travaillistes de Touba (Ujtl).
En effet , cette situation a fait que 19 211 cartes d’electeur dorment encore à la sous préfecture de Ndam sans que leurs propriétaires le sachent .
Pire , cette chiffre  » correspond presque à l’ecart electoral remporté par l’opposition devant la coalition BBY lors des legislatives passées » .
C’est pourquoi , les jeunes du parti démocratique Sénégalais,  » flairant un mauvais coup » de la part de leur adversaire de la mouvance présidentielle , sont descendus sur le terrain pour sensibiliser les quartiers concernés de cette situation qu’ils jugent de cahoteuse