« Les populations de Touba dans leur majorité n’ont pas compris Macky Sall contrairement aux autres communes rurales du département de Mbacke qui lui ont toujours donné confiance en le plébiscitant à chaque joute « , déplore Elhadji Fallou Khouma, membre de la Cojer du département de Mbacké. 

A l’origine des déroutes successifs dans cette partiedu Baol , le politique estime que Macky Sall n’a pas bien servi le département en matière de nominations. Suffisant pour ce dernier  de solliciter encore des postes pour les fils du terroir pour changer la donne . Au delà de ces considérations, Elhadji Fallou Khouma pense que  le département manque aussi  d’une personnalité capable de servir de relais entre les foyers religieux de la communauté mouride et l’État.

« Rien qu’à Mbacké , nous avons Darou Salam , Mboussobe, Pallene, Mbacké Xewar, Ndiayene entre autres. Il n’y a pas  de leader à la hauteur pour rendre encore fluide les relations «  , se plaint-t-il

Le jeune de l’APR cogne ses camarades de Touba qui,  selon lui durant toute une campagne n’ont pas mis le pied au marché Occass pour convaincre les commerçants .

 » Il y a de ces lieux de convergence à ne pas minimiser. Le marché Occass nous échappe toujours car la majorité écrasante de Touba est nichée dans le secteur commercial « .