Mécontentes d’être zappées des financements  du ministère de la femme destinés aux entrepreneures impactées de la Covid-19, des femmes de l’apr du département de Mbacke se sont donné rendez-vous à la préfecture de Mbacke pour foirer le lancement de l’activité devant être présidée par leur  ministère de tutelle. Heureusement pour le ministre qui a flairé le coup et les a posées un lapin. Toujours dans leur dynamique de manifester leur amertume , ces femmes ont improvisé une marche à quelques jets de la police  pour réclamer le départ de la directrice du centre départemental d’appui et de formation des femmes (Cedaf)  qu’elles accusent de favorisé ses proches dans la procédure de sélection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here